Les fluides de fracturation se composent à 99,5 % d’eau et de sable. Le 0,5 % restant est constitué de trois à 12 additifs qui servent à réduire la friction de pompage, à prévenir la proliferation des bactéries, à augmenter la viscosité (épaisseur) du fluide et à faciliter l’écoulement du pétrole ou du gaz vers le puits de forage.

hydraulic fracturing

Télécharger le fichier pdf « Additifs pour la stimulation par fracturation »
Télécharger

L’industrie pétrolière et gazière soutient la divulgation complète des additifs ajoutés aux fluides de fracturation et le développement d’additifs présentant moins de risques pour l’environnement. À cet effet, la Commission du pétrole et du gaz de la Colombie-Britannique (BC Oil & Gas Commission ou BCOGC) a lancé le site FracFocus au Canada. Le site Web www.fracfocus.ca propose de l’information objective sur la fracturation hydraulique, les fluides de fracturation, la protection des eaux souterraines et de l’eau de surface ainsi que les activités liées au pétrole et au gaz au Canada. Cet outil a été largement adopté en Alberta, dans les Territoires du Nord-Ouest et au Nouveau-Brunswick, où les entreprises ont l’obligation de divulguer les produits chimiques utilisés dans chaque puits.